Accéder au contenu principal

Invisibles aux yeux de tous, extrait du recueil "Fantasmagories"

 Wiesbaden, photo de Marianne Desroziers


« Au milieu des enfants, d’autres enfants — les mêmes, mais différents. Eux ne sentaient pas la pluie sur leur peau. Ils étaient insensibles à la lumière du soleil. Ne différenciaient pas le jour de la nuit, l’été de l’hiver. N’ayant jamais froid ni chaud, ils se baladaient à moitié nus, vêtus de feuilles et de branchages. Ils voyaient tout le monde mais nul ne les voyait. Leurs sens étaient surdéveloppés. Ils percevaient les couleurs de façon plus intense : les plumes chatoyantes des perroquets vivant là leur faisaient mal aux yeux. Ils entendaient mieux les sons que le commun des mortels : ils pouvaient détecter le moindre bruit de pas dans l’immensité du parc. »

Posts les plus consultés de ce blog

Soirée de lancement de la revue La Piscine le 27/10/2017

Lecture de mon texte "Il faut être sauvage", publié dans le numéro 2 de la revue la Piscine sur le thème "Incidences/coïncidences". 
Photo : Claire Musiol

C'était le vendredi 27 octobre 2017 à la librairie Sauramps Odysseum à Montpellier, nous fêtions le lancement du numéro 2 de la revue La Piscine en présence de 3 des 4 maîtres-nageurs (Louise Imagine, Philippe Castelneau, Christophe Sanchez... manquait Alain Mouton) à l'origine de cette très belle revue (une des plus belles où j'ai publié), de 6 auteurs (Raymond Alcovère, Daniel Frayssinet, Claire Musiol, Nat Yot, Françoise Renaud et moi-même) et de l'artiste Olivier Chevalier. Une bien belle soirée de lectures et d'échanges autour de la littérature, de l'art et de la vie... qui me donne envie de revenir bien vite à Montpellier (et d'y rester un peu plus longtemps)!!! Merci à tous pour votre accueil chaleureux, en particulier à Nathalie et ses deux chats.
Pour en savoir plus sur le sommair…

Un poème dans la revue Dissonances n° 34

Un de mes poèmes sera au sommaire du prochain numéro de la revue Dissonances à paraître en mai 2018.  Il s'agit du n° 34 sur le thème des traces, entièrement illustré par Armelle Le Dantec. Plus d'infos sur le site de la revue.