Accéder au contenu principal

Salon l'Autre Livre 2015

Ce week-end à Paris (prévu depuis longtemps) devait être une fête, d'autant que nous y allions pour le Salon l'Autre Livre : William Mathieu y exposait ses portraits d'écrivains et j'y dédicaçais L'enfance crue sur le stand des éditions Lunatique. En raison des attentats du vendredi 13 novembre, le salon a fermé ses portes dès le samedi matin sur ordre de la mairie, nous privant de deux jours d'échanges artistiques et littéraires. Au-delà de la tristesse et de la sidération et du chagrin partagé avec les proches des victimes, et parce que la vie doit continuer, j'ai envie de partager ici mes photos et mes impressions sur la journée du vendredi 13 novembre. 



 Le salon vu d'en haut


Derek Munn, écrivain et ami et William Mathieu en pleine discussion...



 Stand des éditions Le Vampire Actif


Je pensais avoir le temps samedi et dimanche de discuter avec des éditeurs et auteurs présents et j'étais moi-même en dédicaces sur le stand des éditions Lunatique tout le vendredi après-midi, je n'ai par conséquent pas pu parler à beaucoup de monde. Je garde, malgré tout, un très bon souvenir de discussions littéraires avec les éditeurs suivants, tous passionnés : Le Vampire actif (dont j'ai acheté l'excellent roman "Fissions" de Romain Verger), Le grand os (éditeur de Toulouse qui publie des écrivains sud-américains très intéressants), les éditions du Murmure (livres de sciences humaines aux couvertures jaunes et rose qui abordent des sujets comme le strip-tease, la nécrophilie ou les snuff movies de façon érudite, entre autres). Sympathique rencontre aussi, grâce à Pascale Goze qui nous a présentés, avec Franck et Angélique (ou plutôt Frangélik) et leur Poids Plume, petits livres poétiques distribués lors du Printemps des Poètes.  
Ce salon m'aura également permis de découvrir "Violences brèves" de Gilles Ascaso, un très bon recueil de nouvelles paru chez Lunatique et dont je reparlerai bientôt sur mon blog Le pandémonium littéraire. 

 
Portrait d'Anna de Sandre par William Mathieu
 
 
 
Portrait de Marlène Tissot par William Mathieu



Portrait de Carson Mc Cullers par William Mathieu


 
Portrait de Roland Topor par William Mathieu
 


Portrait d'Ezra Pound par William Mathieu

Merci particulier à Pascale Goze des éditions Lunatique pour sa gentillesse et sa sollicitude dans ces moments difficiles et à la douce Angèle Casanova que nous devions rencontrer au Salon le samedi et que nous avons finalement rencontré le dimanche avec un très grand plaisir (merci Angèle pour ce très bon moment passé en ta compagnie : tu as illuminé notre dimanche !)  


Posts les plus consultés de ce blog

Critique de "Sylvia, la fille dans le miroir" par Angélique Rodride

Très touchée de cette jolie critique de mon livre publiée sur son compte Facebook fin juillet 2023 par Angélique Rodride, écrivain talentueuse (notamment dans la revue l'Ampoule) et lectrice passionnée. On peut la suivre sur Instagram et la lire sur Atramenta. Un voyage unique qu’on ne peut oublier. J’ai vraiment aimé cette œuvre de Marianne Desroziers. Évidemment, il y a l’univers de Sylvia Plath, le monde de la littérature et de l’édition aussi en filigrane mais ce voyage dans l’univers sensible et si particulier d’Esther m’a profondément bouleversée. Soir ou matin , j’allais retrouver Esther et Sylvia… Des rencontres sans rendez-vous, des temps hors du temps qui m’interpelaient, me secouaient ou me consolaient. J’ai fini la lecture de « Sylvia, la fille dans le miroir » depuis plusieurs semaines et je suis encore fortement touchée par ce roman et hélas je n’arrive pas à trouver les mots pour le commenter à hauteur de ce qu’il m’a apporté. N’est-ce pas à cela que l’on reconnait

Présentation de "Sylvia, la fille dans le miroir" et du numéro 13 de l'Ampoule à la librairie du Basilic

Un grand merci aux libraires de la librairie du Basilic pour leur chaleureux accueil ce mercredi 5 juillet pour la présentation de mon premier roman paru aux éditions Sans Crispations et pour celle du dernier numéro en date de la revue l'Ampoule des éditions de l'Abat-Jour. Merci beaucoup également aux personnes qui se sont déplacées pour ce double évènement.  Marion Pain, artiste-illustratrice et Mehdi Perocheau, écrivain, publiés plusieurs fois dans la revue l'Ampoule et également auteur du feuilleton en ligne intitulé "Le coursier". L'écrivain Roland Goeller, publié de nombreuses fois dans la revue l'Ampoule et auteur du recueil "Failles" publié aux éditions de l'Abat-Jour fin 2022. La librairie du Basilic est une très belle librairie dédiée à l'imaginaire sous toutes ses formes, située en plein coeur de Bordeaux (non loin de la rue Sainte Catherine) au 20 rue du Mirail. Vous y trouverez des livres bien sûr (du beau livre au livre de p

Critique de "Sylvia, la fille dans le miroir" par Nathalie Zema

Merci à Nathalie Zema pour sa critique de mon roman sur le site Scifi-universe.com que je reproduis ici en intégralité et que l'on peut retrouver ici. Un récit fantastique bordelais Un texte profond et intimiste Si vous aimez le charme envoutant des romans fantastiques du XIXème siècle, approchez et découvrez le premier roman de  Marianne Desroziers .  Sylvia, la fille dans le miroir  est un récit intimiste et poétique, un texte beau et émouvant sur la quête de soi. Esther est une jeune femme qui vit à Bordeaux de nos jours. Elle sort du bureau de sa directrice de thèse, enthousiaste, elle va pouvoir étudier et écrire sur l’œuvre de Sylvia Plath une écrivaine et poétesse américaine. Elle rentre chargée de livres dans son petit appartement des Chartrons quand, de sa psyché en bois d’acajou, une voix lui demande : «  et ton poème ?  » Alors débute une conversation, après certes quelques hésitations et un café renversé, entre une jeune femme qui cherche sa voie et son autrice tant ad