Accéder au contenu principal

Outremondes/Présentation de la revue l'Ampoule à la Librairie les Extraits le 26/06/2021

Ce samedi 26 juin 2021, nous étions à la librairie les Extraits de Rueil Malmaison pour présenter la revue l'Ampoule dans le cadre de l'exposition de Christiania et Jo99 (ce sont les oeuvres de ce dernier que vous pouvez voir sur les murs) ... que vous pouvez admirer tout l'été jusqu'en septembre.

Un grand merci à la librairie les Extraits et en particulier à Kévin mais aussi à Aurélien pour l'organisation de cette après-midi littéraire et artistique autour du numéro 7 (juin 2020) de l'Ampoule dont la couverture a été réalisée par Christiania et du numéro 9 (juin 2021) avec une oeuvre d'Adrien Ramos en couverture.

Christiania et les éditions de l'Abat-Jour, c'est déjà une longue histoire : 6 participations à la revue l'Ampoule dont une en couverture et la couverture d'un livre à venir très bientôt... et une rencontre émouvante au Salon de la Revue en 2019. Alors, quand Aurélien et Christiania nous ont proposé de venir présenter la revue (et notamment le dernier numéro) à la librairie Les Extraits de Rueil Malmaison dans le cadre d'une exposition de Christiania, nous avons accepté avec plaisir.

Malheureusement, Juliette Choné et Pascal Dandois qui auraient dû être des nôtres n'ont pu nous rejoindre (suite à des contre-temps indépendants de leur volonté) et ils nous ont vraiment manqué. Nous nous sommes réjouis de rencontrer pour la première fois l'artiste Sophie Patry et l'écrivain William Trévin qui ont partagé avec nous leurs univers et leurs parcours artistiques.

Le roll-up de la revue l'Ampoule dans l'entrée de la librairie

Les numéros 7 et 9 de la revue l'Ampoule en regard de quelques-unes des oeuvres de Christiania qui illustrent l'anthologie "Dimanches" des éditions Les Deux Crânes


Christiania en pleine conversation avec Franck Joannic

Moi, présentant la revue   

William Trévin, lisant sa nouvelle "Tranché"

Sophie Patry, présentant une oeuvre de sa série "People"(dont nous avons publié une photo dans le numéro 5 de l'Ampoule)

Christiania présentant "L'Eternel Printemps ou La rencontre" qui est en couverture du numéro 7 de la revue      



Oeuvres de Christiania pour l'anthologie des éditions Les Deux Crânes


William Trévin découvrant le dernier numéro de la revue dans lequel sa nouvelle est publiée (sa première publication en revue!)


Sophie Patry et Louis Tartarin présentant une des oeuvres de Sophie


Stéphane, Louis et Sophie


Une partie du public, dont Aurélien Demaison, maître d'oeuvre de l'exposition et de l'évènement au premier plan 


Merci à tous pour ces quelques heures qui ont passé trop vite en votre compagnie, pour les discussions sur les revues, la littérature, la photographie, la peinture, le dessin, l'art brut mais aussi le cinéma expressionniste allemand, les serial killers, les violettes ...

Merci pour votre gentillesse, vos compliments sur la revue qui nous vont droit au coeur et ce sentiment partagé de faire partie d'une aventure commune, d'une "famille".  

Nous vous donnons rendez-vous en ligne pour une découverte du numéro 9 de la revue dans les jours à venir... en attendant de vous annoncer d'autres évènements où nous pourrons vous rencontrer !




Posts les plus consultés de ce blog

Critique de "Sylvia, la fille dans le miroir" par Angélique Rodride

Très touchée de cette jolie critique de mon livre publiée sur son compte Facebook fin juillet 2023 par Angélique Rodride, écrivain talentueuse (notamment dans la revue l'Ampoule) et lectrice passionnée. On peut la suivre sur Instagram et la lire sur Atramenta. Un voyage unique qu’on ne peut oublier. J’ai vraiment aimé cette œuvre de Marianne Desroziers. Évidemment, il y a l’univers de Sylvia Plath, le monde de la littérature et de l’édition aussi en filigrane mais ce voyage dans l’univers sensible et si particulier d’Esther m’a profondément bouleversée. Soir ou matin , j’allais retrouver Esther et Sylvia… Des rencontres sans rendez-vous, des temps hors du temps qui m’interpelaient, me secouaient ou me consolaient. J’ai fini la lecture de « Sylvia, la fille dans le miroir » depuis plusieurs semaines et je suis encore fortement touchée par ce roman et hélas je n’arrive pas à trouver les mots pour le commenter à hauteur de ce qu’il m’a apporté. N’est-ce pas à cela que l’on reconnait

Présentation de "Sylvia, la fille dans le miroir" et du numéro 13 de l'Ampoule à la librairie du Basilic

Un grand merci aux libraires de la librairie du Basilic pour leur chaleureux accueil ce mercredi 5 juillet pour la présentation de mon premier roman paru aux éditions Sans Crispations et pour celle du dernier numéro en date de la revue l'Ampoule des éditions de l'Abat-Jour. Merci beaucoup également aux personnes qui se sont déplacées pour ce double évènement.  Marion Pain, artiste-illustratrice et Mehdi Perocheau, écrivain, publiés plusieurs fois dans la revue l'Ampoule et également auteur du feuilleton en ligne intitulé "Le coursier". L'écrivain Roland Goeller, publié de nombreuses fois dans la revue l'Ampoule et auteur du recueil "Failles" publié aux éditions de l'Abat-Jour fin 2022. La librairie du Basilic est une très belle librairie dédiée à l'imaginaire sous toutes ses formes, située en plein coeur de Bordeaux (non loin de la rue Sainte Catherine) au 20 rue du Mirail. Vous y trouverez des livres bien sûr (du beau livre au livre de p

Critique de "Sylvia, la fille dans le miroir" par Nathalie Zema

Merci à Nathalie Zema pour sa critique de mon roman sur le site Scifi-universe.com que je reproduis ici en intégralité et que l'on peut retrouver ici. Un récit fantastique bordelais Un texte profond et intimiste Si vous aimez le charme envoutant des romans fantastiques du XIXème siècle, approchez et découvrez le premier roman de  Marianne Desroziers .  Sylvia, la fille dans le miroir  est un récit intimiste et poétique, un texte beau et émouvant sur la quête de soi. Esther est une jeune femme qui vit à Bordeaux de nos jours. Elle sort du bureau de sa directrice de thèse, enthousiaste, elle va pouvoir étudier et écrire sur l’œuvre de Sylvia Plath une écrivaine et poétesse américaine. Elle rentre chargée de livres dans son petit appartement des Chartrons quand, de sa psyché en bois d’acajou, une voix lui demande : «  et ton poème ?  » Alors débute une conversation, après certes quelques hésitations et un café renversé, entre une jeune femme qui cherche sa voie et son autrice tant ad