Accéder au contenu principal

Articles

Mise en voix d'un extrait de "Xélucha" de M.P. Shiel (traduction Patricia Houéfa Grange)

Découvrez des extraits de "l'Anthologie littéraire décadente volume 1" lus par mes soins sur Soundcloud.  Pour commencer, honneur à "Xélucha" de M.P. Shiel (1865-1947), écrivain britannique adulé par Lovecraft, dans une traduction inédite de Patricia Houéfa Grange là.
Articles récents

Anthologie littéraire décadente : nouvelle collection aux éditions de l'Abat-Jour

Parution le 10 décembre 2018. Pré-commande sur le site des éditions de l'Abat-Jour dès le 7 novembre 2018.

Membre du jury de l'appel à textes de Litt'Orale sur la folie

Depuis des années Lise Paco pose sa voix sur les textes, les siens et ceux des autres (classiques et nouvelles plumes) sur son site Litt'orale.  Elle lance un nouvel appel à textes (poésie et nouvelles) sur le thème de la folie et dans un univers noir. Comme les précédents, cet appel à textes a pour but de faire découvrir de jeunes plumes par le biais de la lecture à voix haute. J'ai l'honneur de faire partie du jury de cette belle aventure au côté deux auteurs de romans noir, récemment primés, Jérôme Loubry, Prix Plume d'Argent 2018 pour "Les chiens de Detroit", et James Osmont, lauréat du Prix Les petits mots de libraires 2017 catégorie Découverte avec "Régis". James nous fera également profiter de son expérience d'infirmier en psychiatrie de métier, Marie-Philippe Joncheray, auteure et productrice de l'émission littéraire TextUelle diffusée sur Radio U ; Aurélie Pinon Verdier, certifiée de Lettres modernes et professeur documentaliste…

Photos de Caudéranie 2018

Dimanche 30 septembre, je participais à la journée Caudéranie 2018 organisée par l'AGJA. L'occasion de présenter les 3 numéros de la revue l'Ampoule et mon livre "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" publiés aux éditions de l'Abat-Jour ainsi que "Ma mère en automne" publié par Gros Textes/Alpes Vagabondes sur le stand de la boutique des auteurs.  Avec les sympathiques auteurs de notre collectif :  Anne-Caroline d'Arnaudy, Suzanne Max, Marie-Laure Bousquet, Modvareil, Bruno Graveline, Martine Thorre-Gachet, Lisa M.Esqurial, Florent Lucéa. Manquent sur la photo : Josiane Rodes et Patricia Sibella.




 Avec les grands gagnants du challenge ludique culturel et sportif organisé par l'AGJA. 
 Démonstration de capoeira sur la place de l'église.
 Un peu de rock énergique sur la  place !
 Et le swing doux d'un air de jazz... non loin de notre stand !
Lors de cette belle journée ensoleillée, il y avait aussi de la danse, des ateliers de théâtr…

Interviewée par Fabienne Beduchaud dans "Confidences pour confidences"

Grand plaisir d'avoir été invitée pour la deuxième fois à l'émission "Confidences pour confidences" animée par Fabienne Beduchaud sur Radio C.H.U. Bordeaux. Durant 20 minutes j'ai pu parler en détail de mon recueil "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants", de la revue l'Ampoule et des éditions de l'Abat-Jour. Merci à Fabienne, lectrice avertie et intervieweuse de talent et à la sympathique équipe de l'émission pour son accueil.  Bonne écoute !


Notule de V. Motard-Avargues sur "Ma mère en automne" dans FPM n°20

Merci au poète (qui pratique aussi photo, peinture et musique) Vincent Motard-Avargues pour sa notule sur mon recueil "Ma mère en automne.Photopoèmes" (Alpes Vagabondes/Gros Textes, 2017) parue ce mois-ci dans la rubrique "Regards posés" du n°20 de très belle revue trimestrielle le Festival Permanent des Mots.


"On parle de la mère, de la mort, de l'amour, dans ce recueil de Marianne Desroziers. Poésie qui parle, simplement, sobrement, par touches discrètes, instantanés de vie, vies parties, absentes mêmement présentes. Présences d'une image, parfum, vêtements, photos, polaroïds d'un passage forcément éphémère. On voit, ne voit plus ; on aime, toujours. La perte n'est que physique, le gain de l'affect sans fin. La perte ? Mais on ne perd pas, on sème à tout-va. Ça poussera, peut-être, quelque part, quand on lira ce poème qui voit cette photo, ou quand on verra cette photo écrire un poème. "Le corps de la mère // Une mère / Un corps / Une…

L'Ampoule 4 : appel et textes et illustrations jusqu'au 5 novembre 2018

Hypnos, Marine Lécuyer
Après Hugues Breton, Xavier de Bordeaux et Maxime Derouen, Franck Joannic, directeur des éditions de l'Abat-Jour, et moi sommes très heureux d'accueillir une oeuvre de Marine Lécuyer, Hypnos, en couverture du prochain numéro de la revue l'Ampoule. 
À paraître le 15 décembre, ce Hors-série n°4 sera athématique : il est possible de nous proposer les nouvelles de votre choix d’un maximum de 20 000 signes espaces comprises. Les textes noirs, étranges et atypiques auront notre préférence — le style et la singularité seront également privilégiés.Des propositions graphiques, en noir et blanc uniquement, peuvent aussi nous être transmises. Il peut s’agir de photographies, de dessins, de peintures, de gravures ou bien de collages. Là encore, une certaine originalité est attendue. Des contributions conjointes peuvent nous être adressées, réunissant une nouvelle et une proposition graphique susceptible de l’accompagner (que le texte ait été écrit à par…