Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2018

Membre du jury de l'appel à textes de Litt'Orale sur la folie

Depuis des années Lise Paco pose sa voix sur les textes, les siens et ceux des autres (classiques et nouvelles plumes) sur son site Litt'orale.  Elle lance un nouvel appel à textes (poésie et nouvelles) sur le thème de la folie et dans un univers noir. Comme les précédents, cet appel à textes a pour but de faire découvrir de jeunes plumes par le biais de la lecture à voix haute. J'ai l'honneur de faire partie du jury de cette belle aventure au côté deux auteurs de romans noir, récemment primés, Jérôme Loubry, Prix Plume d'Argent 2018 pour "Les chiens de Detroit", et James Osmont, lauréat du Prix Les petits mots de libraires 2017 catégorie Découverte avec "Régis". James nous fera également profiter de son expérience d'infirmier en psychiatrie de métier, Marie-Philippe Joncheray, auteure et productrice de l'émission littéraire TextUelle diffusée sur Radio U ; Aurélie Pinon Verdier, certifiée de Lettres modernes et professeur documentaliste…

Photos de Caudéranie 2018

Dimanche 30 septembre, je participais à la journée Caudéranie 2018 organisée par l'AGJA. L'occasion de présenter les 3 numéros de la revue l'Ampoule et mon livre "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" publiés aux éditions de l'Abat-Jour ainsi que "Ma mère en automne" publié par Gros Textes/Alpes Vagabondes sur le stand de la boutique des auteurs.  Avec les sympathiques auteurs de notre collectif :  Anne-Caroline d'Arnaudy, Suzanne Max, Marie-Laure Bousquet, Modvareil, Bruno Graveline, Martine Thorre-Gachet, Lisa M.Esqurial, Florent Lucéa. Manquent sur la photo : Josiane Rodes et Patricia Sibella.




 Avec les grands gagnants du challenge ludique culturel et sportif organisé par l'AGJA. 
 Démonstration de capoeira sur la place de l'église.
 Un peu de rock énergique sur la  place !
 Et le swing doux d'un air de jazz... non loin de notre stand !
Lors de cette belle journée ensoleillée, il y avait aussi de la danse, des ateliers de théâtr…

Interviewée par Fabienne Beduchaud dans "Confidences pour confidences"

Grand plaisir d'avoir été invitée pour la deuxième fois à l'émission "Confidences pour confidences" animée par Fabienne Beduchaud sur Radio C.H.U. Bordeaux. Durant 20 minutes j'ai pu parler en détail de mon recueil "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants", de la revue l'Ampoule et des éditions de l'Abat-Jour. Merci à Fabienne, lectrice avertie et intervieweuse de talent et à la sympathique équipe de l'émission pour son accueil.  Bonne écoute !


Notule de V. Motard-Avargues sur "Ma mère en automne" dans FPM n°20

Merci au poète (qui pratique aussi photo, peinture et musique) Vincent Motard-Avargues pour sa notule sur mon recueil "Ma mère en automne.Photopoèmes" (Alpes Vagabondes/Gros Textes, 2017) parue ce mois-ci dans la rubrique "Regards posés" du n°20 de très belle revue trimestrielle le Festival Permanent des Mots.


"On parle de la mère, de la mort, de l'amour, dans ce recueil de Marianne Desroziers. Poésie qui parle, simplement, sobrement, par touches discrètes, instantanés de vie, vies parties, absentes mêmement présentes. Présences d'une image, parfum, vêtements, photos, polaroïds d'un passage forcément éphémère. On voit, ne voit plus ; on aime, toujours. La perte n'est que physique, le gain de l'affect sans fin. La perte ? Mais on ne perd pas, on sème à tout-va. Ça poussera, peut-être, quelque part, quand on lira ce poème qui voit cette photo, ou quand on verra cette photo écrire un poème. "Le corps de la mère // Une mère / Un corps / Une…

L'Ampoule 4 : appel et textes et illustrations jusqu'au 5 novembre 2018

Hypnos, Marine Lécuyer
Après Hugues Breton, Xavier de Bordeaux et Maxime Derouen, Franck Joannic, directeur des éditions de l'Abat-Jour, et moi sommes très heureux d'accueillir une oeuvre de Marine Lécuyer, Hypnos, en couverture du prochain numéro de la revue l'Ampoule. 
À paraître le 15 décembre, ce Hors-série n°4 sera athématique : il est possible de nous proposer les nouvelles de votre choix d’un maximum de 20 000 signes espaces comprises. Les textes noirs, étranges et atypiques auront notre préférence — le style et la singularité seront également privilégiés.Des propositions graphiques, en noir et blanc uniquement, peuvent aussi nous être transmises. Il peut s’agir de photographies, de dessins, de peintures, de gravures ou bien de collages. Là encore, une certaine originalité est attendue. Des contributions conjointes peuvent nous être adressées, réunissant une nouvelle et une proposition graphique susceptible de l’accompagner (que le texte ait été écrit à par…

Salon du livre à Caudéran le 30 septembre 2018

Je serai à Caudéran centre le dimanche 30 septembre de 9h30 à 17h avec d'autres auteurs (dont Suzanne Max et Florent Lucéa) pour un mini-salon du livre. Durant cette journée festive organisée par l'AGJA, vous pourrez non seulement découvrir nos livres et nous rencontrer dans l'espace "boutique des auteurs" mais aussi participer à de nombreuses animations sportives, artistiques et ludiques en famille ou entre amis.  A signaler aussi : concerts, ateliers d'artistes et marché gourmand...
Je présenterai mes deux derniers livres parus en 2017 et 2018 "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" et "Ma mère en automne. Photopoèmes." ainsi que les 3 numéros de la revue l'Ampoule ! Venez nombreux, l'entrée est gratuite !  Pour voir le détail du programme de La Caudéranie 2018 et s'inscrire pour participer au challenge ludique pour gagner des cadeaux, c'est par là.

"De l'humain pour les migrants" (Jacques Flament Editions)

Heureuse qu'un de mes poèmes figure dans le recueil papier « De l’humain pour les migrants », réunissant de nombreux écrivains et artistes mobilisés à l'initiative de Jean Leznod.  Le livre sera publié le 25 septembre 2018 aux éditions alternatives JFE (Jacques Flament Editions). 



Peinture de Maria Giannakaki

Création originale avec Briac Queillé pour Les Impromptus

Photo : Olivia HB
Très heureuse de participer au beau projet mené par la photographe Olivia HB : la revue Les Impromptus. Cette revue à parution unique rassemble 42 poètes et artistes. Pas moins de 21 duos constitués d'un artiste et d'un poète ont travaillé à créer des oeuvres originales alliant mots et images.  La grande et belle originalité de cette revue réside dans le fait que c'est Olivia HB qui a constitué les duos, en se basant sur l'univers des poètes et artistes. Ainsi, la rencontre et le hasard sont au coeur des créations communes proposées dans les Impromptus.  J'ai ainsi eu la grande chance de découvrir les oeuvres de Briac Queillé, artiste, très talentueux auteur de B.D. A partir d'une de ses très belles planches, j'ai écrit le poème "20".  Au sommaire aussi : de nombreux artistes et écrivains dont on a pu apprécier le travail dans la revue l'Ampoule... et bien d'autres à découvrir au fil des pages ! Un grand merci à Olivia HB, à …

Ateliers d'écriture pour les 9-25 ans à la Bibliothèque de Mériadeck le 26/09 et 3/10

Mercredi 26 septembre et mercredi 3 octobre de 17h15 à 18h45, j'animerai un atelier d'écriture créative sur le thème des 5 sens à la Bibliothèque de Mériadeck à Bordeaux avec le Labo des Histoires.  Cet atelier est réservé aux enfants, adolescents et jeunes adultes de 9 à 25 ans et il est entièrement gratuit. Il suffit de s'inscrire ici.  Plus d'infos sur le Labo des Histoires Nouvelle Aquitaine qui propose des ateliers tous les mercredis et pendant les vacances scolaires par là. 

L'avis de Laurence Chaudouët sur "Fantasmagories"

Petit retour de lecture de Laurence Chaudouët (écrivain que j'apprécie beaucoup et que nous avons publié dans la revue l'Ampoule) qui m'a fait l'amitié de lire "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" :
A découvrir : "Fantasmagories" de Marianne Desroziers,  aux éditions de l'Abat-jour.  Des contes sauvages et doux où l'enfance est dépeinte par le plus secret, par l'inviolable. Il y a là quelque chose des contes du Nord, peut-être Karen Blixen, et aussi Andersen, dans cette sauvagerie tendre et presque cruelle. Sans oublier l'influence des grands maîtres du fantastique.
J'ai particulièrement aimé "Quelque chose dessous", et "Les papillons de Marie".
Le plus attachant dans ces contes, pour moi, c'est cette intime compréhension de l'enfance, qui s'affranchit complètement de tout sentier battu. C'est je crois la force de l'oeuvre.
A lire donc, et avec grand plaisir. 
Je vous incite à faire …

Photos souvenirs du Zinefest 2018

Contente de faire découvrir au public à la fois le dernier numéro de l'Ampoule et mon livre "Fantasmagories", l'occasion aussi de distribuer le nouveau marque-page de la revue et le beau catalogue des éditions de l'Abat-Jour !






Cette année, j'ai participé pour la première fois à la cinquième édition du Zinefest, rencontres de micro-éditions, fanzines et multiples qui s'est tenue du 4 au 8 juillet à Bordeaux et organisé par l'association Disparate dont le local (qui propose une belle brochette de fanzines et revues toute l'année) est installé non loin de là. Dimanche 7 juillet, j'étais donc au salon qui se tenait au Marché des Douves, un lieu que j'aime bien au coeur du quartier Saint-Michel à Bordeaux. L'occasion de présenter les éditions de l'Abat-Jour au public et de découvrir le travail d'une centaines de (jeunes) artistes et collectifs de toute la France et de l'étranger, qui m'ont surprise par leur créativité et leur …

"Invisible aux yeux de tous", nouvelle lue par Serge Cazenave-Sarkis

L'écrivain Serge Cazenave-Sarkis me fait l'amitié de lire ma nouvelle "Invisibles aux yeux de tous" extraite de mon recueil "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" (Editions de l'Abat-Jour).  Grand merci à lui. Et bonne écoute à vous !


Photos du Salon Poétique au Château Robillard le 23 juin 2018

Le Château Robillard, Saint-André de Cubzac (33)
Stand où je présentais mes deux derniers livres, "Ma mère en automne" et "Fantasmagories", ainsi que le dernier numéro de la revue l'Ampoule

?
Florent Lucéa et Modvareil : sympathiques voisins de stand...

Oeuvre de Marie-Laure Drillet, à côté de mon stand

Marie Chaudet Solac et l'Atelier des mots de Tauriac
Oeuvre de Marie Chaudet-Solac
Marie Laugery 

Lecture de "La boîte à pêche de mon père", extrait de mon recueil "Ma mère en automne"


 Frédéric, des éditions Abordo

Catherine, des éditions Abordo

Modvareil


Florent et l'orchestre de l'Ecole de Musique du Grand Cubzacais
Stand de Fernando Bronchal et les Bombyx du Cuvier

Photo souvenir de la soirée de lancement de l'Ampoule 3 à la Zone du Dehors

Maxime Derouen, Marine Lécuyer, Florent Lucéa, Charlie Ambrose, Roland Goeller,  Franck Joannic et Marianne Desroziers, le 15 juin à la librairie la Zone du Dehors
Merci à la librairie ainsi qu'à David qui a pris la photo et bien sûr au public présent. La revue se commande sur le site des éditions de l'Abat-Jour. Pour les Bordelais, on peut l'acheter à la librairie la Zone du dehors et bientôt ailleurs...


Salon Poétique au Château Robillard le 23 juin de 10h à 18h

J'aurai le plaisir de participer au premier salon poétique organisé au Château Robillard à Saint-André de Cubzac le samedi 23 juin de 10h à 18h par la Compagnie les Bombyx du Cuvier.  J'y présenterai mon recueil de photopoèmes "Ma mère en automne" mais aussi mon livre de nouvelles fantastiques "Fantasmagories" ainsi que le dernier numéro de la revue l'Ampoule.



Soirée de lancement de l'Ampoule 3 le 15 juin à 18h à la Zone du dehors

Franck Joannic, directeur des éditions de l'Abat-Jour et moi-même avons le plaisir de vous inviter le vendredi 15 juin à partir de 18h à la librairie la Zone du Dehors (68 Cours Victor Hugo à Bordeaux) pour fêter la sortie du troisième numéro papier de notre revue l'Ampoule !
Certains des artistes et auteurs ayant contribué à ce nouveau numéro (en particulier Maxime Derouen qui a réalisé le dessin de couverture) seront présents à mes côtés pour vous présenter leur travail et parler de notre collaboration. Pour ma part, je lirai ma nouvelle "L'esprit d'équipe", inspirée d'une photographie de Marine Lécuyer, artiste bordelaise découverte à la galerie Arrêt sur l'image en avril dernier.
Nous vous attendons nombreux et joyeux !
Merci à la librairie la Zone du Dehors de nous accueillir pour cet évènement. 
Vous pouvez découvrir des informations sur la revue, le détail du sommaire et mon édito sur le site des éditions de l'Abat-Jour. 

Sortie de l'Ampoule (papier) n°3

J'ai le plaisir de vous annoncer que le troisième numéro papier de la revue L'Ampoule sortira le 15 juin 2018. Vous pouvez déjà la pré-commander sur le site des éditions de l'Abat-Jour ici. 

Couverture : Maxime Derouen
Pour information, nous n'avons aucune subvention ni aide publique ou privée : donc nous comptons sur vous, chers lecteurs, pour pouvoir envisager un numéro 4 en décembre.
Ce nouveau numéro rassemble 20 nouvelles et 25 propositions graphiques en noir et blanc, l’ensemble accordant une large place aux univers sombres et imaginaires.

Figurent au sommaire les textes de Laurence Chaudouët, Fabrice Décamps, Damien Desbordes, Marianne Desroziers, Arnault Destal, Fabien Drouet, Anne Escaffit, Roland Goeller, Elisabeth Granjon, Philippe Labaune, Hélène Laforest, Christophe Lartas, Stéphane Lavenère, Le Golvan, Marc Legrand, Jean-Michel Maubert, Denis Moreau, Raphaël Sarlin-Joly et Marlène Tissot, ainsi que les œuvres deCharlie Ambrose, Xavier de Bordeaux, Christ…

Deux poèmes dans la revue Lichen n° 26

Heureuse d'avoir deux poèmes "Salamandre" et "La noyée" publiés dans la revue de poésie Lichen n°26 de mai 2018. 
Vous pouvez les lire et consulter le sommaire là. Vous verrez qu'on y trouve de très beaux poèmes, notamment celui de Claire Musiol. 
Le premier signe de vie à revenir sur les blocs de lave refroidie, c'est le lichen.

Festival Voix Libres à Parentis-en-Born le 20 mai 2018

La Ville de Parentis en Born organise la 15ème édition du Festival «Voix Libres» consacrée au Salon du Livre et des Gourmets, le dimanche 20 mai 2018, de 10h00 à 19h00, à la Salle des Fêtes de Parentis en Born (Landes). J'y serai avec Franck Joannic mon éditeur pour présenter mon dernier livre paru : "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" (Editions de l'Abat-Jour).
Voici la présentation de cet évènement sur le site de la mairie :

«Les ateliers culinaires des chefs», «les rencontres créatives», «la P’tite Médiathèque», «Les spectacles pour petits et grands», sont autant d’occasions pour le visiteur de rencontrer les acteurs du livre, les artistes et artisans gourmets présents sur le festival. Au total, plus de 150 exposants sur 600 m² d’exposition pour ce Festival «VOIX LIBRES, le salon du livre et des gourmets». Deux espaces plus particuliers sont organisés : Le Salon du livre : Principale composante du Festival Voix Libres, le salon d…

Un poème dans le fanzine "A poil !" n° 6

Un de mes poèmes est au sommaire du fanzine toulousain "A poil !" qui sort ces jours-ci. Je m'en réjouis car c'est une belle et noble initiative !
Ce numéro 6 est consacré aux menstruations : vaste sujet qui nous concerne toutes (et tous pour ceux qui côtoient de près ou de loin des femmes) pendant une grande partie de notre vie. 

Ces quelques phrases de présentation extraites du blog résume bien de quoi il est question dans ce fanzine :

À poil ! n'est pas un webzine.À poil ! est un fanzine.Il est en papier, bricolé, authentique. Physique comme le corps.
Le corps...Ce fanzine ne parlera que de lui. Le corps des femmes, le corps des hommes.Sans tabou. Jusqu'au bout.À poil ! dévoile.
Tellement de tabous entourent les corps féminins, trans, non-binaires que le fanzine leur est particulièrement ouvert.
À chaque numéro,  un thème.Dedans : vos textes, vos dessins, vos photos.À poil ! est collectif.

Un poème dans la revue Dissonances n° 34

Un de mes poèmes sera au sommaire du prochain numéro de la revue Dissonances à paraître en mai 2018.  Il s'agit du n° 34 sur le thème des traces, entièrement illustré par Armelle Le Dantec. Plus d'infos sur le site de la revue.

Un poème dans la revue Lichen n° 25

Mon poème "La voix de Sylvia", hommage à Sylvia Plath, vient d'être publié dans le numéro 25 (avril 2018) de la revue de poésie en ligne Lichen.  Merci au directeur de publication Elisée Bec de m'accueillir une fois de plus dans cette belle revue où je suis en bonne compagnie (Le Golvan, Damien Paisant, Colette Daviles-Estinès, etc.). On peut consulter l'ensemble du sommaire et accéder aux poèmes ici. 
Pour rappel, il est demandé à chaque lecteur qui aime la revue d'envoyer un mot en échange de sa lecture : ici on ne se paie pas de mots mais on paie en mots. 
"Le premier signe de vie à revenir sur les blocs de la lave refroidie c'est le lichen. "

Soirée autour de "Fantasmagories" le 26 avril 2018 à la librairie des Chartrons à Bordeaux

Ravie de vous annoncer une soirée à l'occasion de la sortie de mon recueil "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" dans la toute nouvelle librairie des Chartrons, située au 17 Cours Saint-Louis.
Rendez-vous le jeudi 26 avril à 19h pour une lecture d'extraits du livre et une discussion suivie d'un moment convivial autour du verre de l'amitié et de petites choses à grignoter. 


Pour en savoir plus sur la librairie des Chartrons, librairie indépendante de quartier, généraliste, avec un beau coin jeunesse (en particulier ados) et organisant de nombreux évènements, je vous invite à vous reporter à sa page facebook. 
Merci à Charline Corbel, la libraire, pour son accueil et l'organisation de cette soirée. Merci à Franck Joannic, l'éditeur, pour la réalisation du visuel (et tout le reste).

Une nouvelle et un poème dans Banzaï IX

J'aurai le plaisir d'être pour la première fois au sommaire de la revue Banzaï, avec une nouvelle et un poème, dans le numéro IX à paraître en avril 2018. 


Invitée de l'émission "Confidences pour confidences" sur Radio C.H.U.

En janvier dernier j'étais invitée dans l'émission de Fabienne Beduchaud "Confidences pour confidences" sur Radio C.H.U pour parler de mon recueil de photopoèmes "Ma mère en automne" paru en juin 2017 aux éditions Gros Textes/ Alpes Vagabondes.  L'émission était diffusée en direct pour les gens hospitalisés à Pellegrin et dans d'autres hôpitaux de Bordeaux. Le podcast de l'émission est désormais disponible. 

Je tiens à remercier toute l'équipe pour leur accueil et plus spécialement Fabienne pour l'intérêt porté à mon livre et la pertinence de ses questions.

L'escalier de l'opéra, extrait du recueil "Fantasmagories"

Opéra de Wiesbaden. Photo : Marianne Desroziers
« Le bâtiment se dressait fièrement derrière le parc, tel un temple païen édifié au culte de l’art. Devant sa façade, un monument à la mémoire de Schiller, réalisé pour le centenaire de sa mort, les accueillit. L’enfant ressentit au fond de lui la force inouïe qui se dégageait de cet ensemble. Tout était majestueux, admirable au point d’en être effrayant. Il en avait le souffle coupé, la gorge sèche. Mark vivait dans un petit appartement du quartier ouvrier, à l’autre bout de la ville. Il n’était pas habitué à admirer de tels édifices, si hauts, si beaux. Dans son quartier, il n’avait sous les yeux que des squats tagués et des maisons laissées à l’abandon. Il resta un long moment à admirer la façade, comme hypnotisé. »

L'Envol, le 7 avril 2018

Je vous donne rendez-vous le samedi 7 avril à l'Espace Malbec dès 10h pour le Salon L'Envol. J'aurai le plaisir d'y présenter mon dernier livre paru, "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" (Editions de l'Abat-Jour). 
J'y serai en bonne compagnie puisque nous serons 24 auteurs, dont Suzanne Max et Laure Mezarigue que je suis contente de retrouver pour cet évènement littéraire bordelais qui promet d'être intéressant et sympathique.  

Le livret présentant les auteurs, leurs livres et tous les partenaires est disponible là.

Quelque chose dessous, extrait du recueil "Fantasmagories"

« Et cette impression persistante qu’il y a quelque chose sous les fleurs de la tapisserie, sous le lit rose à baldaquin, sous le bureau parfaitement rangé, sous la bibliothèque aux livres scrupuleusement classés par ordre alphabétique, sous le tapis à l’odeur d’assouplissant à la lavande, sous les lattes en bois du parquet impeccablement ciré de sa chambre. Il y a quelque chose d’autre sous les apparences trop lisses, trop propres, trop ordonnées de la maison d’Alicia. »

"Bordeaux est une fête", livre pauvre avec Ghislaine Lejard

Voici mon premier livre pauvre, réalisé en collaboration avec Ghislaine Lejard qui m'a invitée à écrire un poème à partir de ses illustrations.  Il s'agit d'un poème intitulé "Bordeaux est une fête".  Les livres de cette collection seront exposés au festival Zinzoline et à la médiathèque de Blaye en février et mars 2018.

Invisibles aux yeux de tous, extrait du recueil "Fantasmagories"

 Wiesbaden, photo de Marianne Desroziers

« Au milieu des enfants, d’autres enfants — les mêmes, mais différents. Eux ne sentaient pas la pluie sur leur peau. Ils étaient insensibles à la lumière du soleil. Ne différenciaient pas le jour de la nuit, l’été de l’hiver. N’ayant jamais froid ni chaud, ils se baladaient à moitié nus, vêtus de feuilles et de branchages. Ils voyaient tout le monde mais nul ne les voyait. Leurs sens étaient surdéveloppés. Ils percevaient les couleurs de façon plus intense : les plumes chatoyantes des perroquets vivant là leur faisaient mal aux yeux. Ils entendaient mieux les sons que le commun des mortels : ils pouvaient détecter le moindre bruit de pas dans l’immensité du parc. »

Le grand départ, extrait de "Fantasmagories"

Ma nouvelle "Le grand départ", extrait de "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants", recueil à paraître le 2 mars aux éditions de l'Abat-Jour est à lire en intégralité . Elle est suivie d'une explication sur sa genèse et sur l'écriture de l'ensemble du livre.   
Merci à ceux qui ont déjà passé pré-commande auprès de l'éditeur.
Les éditions de l'Abat-Jour étant référencées auprès des librairies, vous pouvez le commander n'importe où normalement.  Le plus simple et rapide reste quand même de le faire directement sur le site des éditions de l'Abat-Jour.

 Une des influences de ma nouvelle "Le grand départ" : le personnage de Zazie

"Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" (Editions de l'Abat-Jour)

Mon prochain livre paraîtra le 2 mars aux éditions de l'Abat-Jour. On peut déjà le pré-commander sur le site de l'éditeur ici.
Si vous souhaitez une dédicace, Il suffit de le signaler à l'éditeur.