Accéder au contenu principal

Textes publiés dans la revue en ligne Ce qui reste

Ce mardi 14 octobre, plusieurs de mes textes sont publiés dans la revue en ligne Ce qui reste. Pour les lire, c'est par là. 

J'en suis d'autant plus heureuse que de nombreux écrivains que je lis et apprécie ont été publiés dans cette toute jeune et belle revue que je sais très sélective. 

Quelques mots sur la revue (piqués sur le site):
Ce qui reste, quand on ferme les yeux… persistance rétinienne de la création littéraire comme artistique… la vue gravée dans l’esprit ; vue écrite dans la langue du quotidien, de la vie, du vivre, du réel – avec ses évidences et outrances, ses défauts et qualités, ses banalités et incongruités, et même ses vérités comme ses mensonges.
Ce qui reste est une revue en ligne, dirigée par VincentMotard-Avargues, où vers, proses, chroniques, peintures & photos se côtoient et s’associent, du lundi au vendredi, une publication par jour.

Posts les plus consultés de ce blog

Photos de Caudéranie 2018

Dimanche 30 septembre, je participais à la journée Caudéranie 2018 organisée par l'AGJA. L'occasion de présenter les 3 numéros de la revue l'Ampoule et mon livre "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" publiés aux éditions de l'Abat-Jour ainsi que "Ma mère en automne" publié par Gros Textes/Alpes Vagabondes sur le stand de la boutique des auteurs.  Avec les sympathiques auteurs de notre collectif :  Anne-Caroline d'Arnaudy, Suzanne Max, Marie-Laure Bousquet, Modvareil, Bruno Graveline, Martine Thorre-Gachet, Lisa M.Esqurial, Florent Lucéa. Manquent sur la photo : Josiane Rodes et Patricia Sibella.




 Avec les grands gagnants du challenge ludique culturel et sportif organisé par l'AGJA. 
 Démonstration de capoeira sur la place de l'église.
 Un peu de rock énergique sur la  place !
 Et le swing doux d'un air de jazz... non loin de notre stand !
Lors de cette belle journée ensoleillée, il y avait aussi de la danse, des ateliers de théâtr…

Salon du livre à Caudéran le 30 septembre 2018

Je serai à Caudéran centre le dimanche 30 septembre de 9h30 à 17h avec d'autres auteurs (dont Suzanne Max et Florent Lucéa) pour un mini-salon du livre. Durant cette journée festive organisée par l'AGJA, vous pourrez non seulement découvrir nos livres et nous rencontrer dans l'espace "boutique des auteurs" mais aussi participer à de nombreuses animations sportives, artistiques et ludiques en famille ou entre amis.  A signaler aussi : concerts, ateliers d'artistes et marché gourmand...
Je présenterai mes deux derniers livres parus en 2017 et 2018 "Fantasmagories. Contes noirs et flamboyants" et "Ma mère en automne. Photopoèmes." ainsi que les 3 numéros de la revue l'Ampoule ! Venez nombreux, l'entrée est gratuite !  Pour voir le détail du programme de La Caudéranie 2018 et s'inscrire pour participer au challenge ludique pour gagner des cadeaux, c'est par là.

"Y a-t-il des crocodiles dans les mers du Sud ?", nouvelle lue par Lise Paco

Lise Paco me fait l'amitié de lire ma nouvelle parue dans le numéro 4 de la revue l'Ampoule : "Y a-t-il des crocodiles dans les mers du Sud?" sur son site Litt'orale. Je l'en remercie.
Cette nouvelle est inspirée à la fois de la photographie "Crocodile et nu" de Charlie Ambrose et de l'exposition "Jack London dans les mers du Sud" proposée au Musée d'Aquitaine cet hiver à Bordeaux. C'est aussi un hommage à Charmian London, lumineuse épouse du célèbre écrivain qui aurait mérité d'avoir son prénom dans l'intitulé de cette remarquable exposition.