Accéder au contenu principal

"L'enfance crue" : couverture et 4ème de couverture



Ligie est petite pour son âge. Au point que, assise sur une chaise, ses pieds se balancent dans le vide. Elle manifeste aussi un goût prononcé pour tout ce qui relève de l’étrange, tels que les cabinets de curiosité, l’alchimie, la cryptozoologie ou le cinéma muet allemand. Bonne élève, Ligie donne le change à ces adultes qui hésitent sur l’attitude à adopter face à une orpheline. Pourtant, rien de cela ne suffit à expliquer qu’elle soit si différente des autres enfants de sa classe.

Marianne Desroziers a trempé sa plume dans une encre fantastique pour dépeindre le monde de Ligie, si terne et rude le jour, mais la nuit si extravagant, dans la forêt de ses rêves.

Fable naïve ou conte cruel, L'enfance crue ne lâche pas le lecteur, dont les pensées longtemps tenteront de suivre Ligie « de l’autre côté », et de comprendre.
 
Plus d'infos sur le site des éditions Lunatique ici et sur leur blog là.
 

Posts les plus consultés de ce blog

Soirée de lancement de la revue La Piscine le 27/10/2017

Lecture de mon texte "Il faut être sauvage", publié dans le numéro 2 de la revue la Piscine sur le thème "Incidences/coïncidences". 
Photo : Claire Musiol

C'était le vendredi 27 octobre 2017 à la librairie Sauramps Odysseum à Montpellier, nous fêtions le lancement du numéro 2 de la revue La Piscine en présence de 3 des 4 maîtres-nageurs (Louise Imagine, Philippe Castelneau, Christophe Sanchez... manquait Alain Mouton) à l'origine de cette très belle revue (une des plus belles où j'ai publié), de 6 auteurs (Raymond Alcovère, Daniel Frayssinet, Claire Musiol, Nat Yot, Françoise Renaud et moi-même) et de l'artiste Olivier Chevalier. Une bien belle soirée de lectures et d'échanges autour de la littérature, de l'art et de la vie... qui me donne envie de revenir bien vite à Montpellier (et d'y rester un peu plus longtemps)!!! Merci à tous pour votre accueil chaleureux, en particulier à Nathalie et ses deux chats.
Pour en savoir plus sur le sommair…

Un poème dans la revue Dissonances n° 34

Un de mes poèmes sera au sommaire du prochain numéro de la revue Dissonances à paraître en mai 2018.  Il s'agit du n° 34 sur le thème des traces, entièrement illustré par Armelle Le Dantec. Plus d'infos sur le site de la revue.