Accéder au contenu principal

Journal d'une française en résidence d'écriture en Allemagne : sixième semaine

Une semaine enrichissante placée sous le signe des rencontres et du multiculturalisme.

Depuis une semaine, une deuxième auteure est arrivée à la Villa Clementine. J'ai donc fait connaissance avec Jakuba, une romancière tchèque. Malgré la barrière de la langue (nous communiquons en anglais), c'est agréable de partager un peu de notre quotidien.

Jeudi, magnifique dîner dans un restaurant italien de Wiesbaden : mon dîner de bienvenue (un peu en retard!). Autour de la table, 3 langues parlées : anglais, français et allemand. Toujours aussi étrange d'entendre des conversations dans une langue qu'on ne comprend pas... c'est un peu comme un énigme dans laquelle j'essaie de deviner de quoi il est question en saisissant des mots qui ressemblent au français ou à l'anglais (il y en a quelques-uns) et surtout en examinant les expressions du visages, les intonations, les rires, les mimiques de ceux qui parlent. Passer de l'anglais au français et inversement est une gymnastique intellectuelle assez épuisante, surtout quand on n'a pas l'habitude de parler anglais et qu'on ne parle pas très bien comme moi.

La grande expérience de ma semaine a été sans conteste la séance photo avec Ramuné Pigagaité, photographe francfortoise d'origine lituanienne qui réalise les portraits des écrivains en résidence à la Villa Clementine depuis une dizaine d'années. La séance photo a eu lieu sur la terrasse du café de la Villa et a duré deux bonnes heures avec une petit pause cappucino et gâteau bienvenue. Hormis le fait que j'ai eu un peu froid, sans manteau ni écharpe, j'ai trouvé cela très intéressant d'être confrontée en tant qu'écrivain au regard original d'une artiste photographe. Par ailleurs nous avons beaucoup ri !
    

Livre de portraits d'écrivains avec les photographies de Ramuné Pigagaité. 

Ces portraits sont exposés en ce moment et jusqu'au 28 octobre au Hessisches Literaturforum im Mousonturm de Francfort. 

Niveau écriture, je me suis amusée à écrire une nouvelle assez longue à la Stephen King. D'autres textes ont été plus difficiles et même un peu éprouvants à écrire mais je devais aussi m'y atteler. Je commence à avoir beaucoup de nouvelles pour ce recueil sur l'enfance. Il va falloir que je sélectionne et envisage un ordre.

Je continue à beaucoup marcher dans les parcs et à m'émerveiller de croiser écureuils et perroquets... sans parler des couleurs magnifiques des arbres !

La semaine prochaine sera bien remplie, entre rencontres avec des lycéens durant trois matinées, visite de la Foire du Livre de Francfort et ma première fois à l'opéra...  

Posts les plus consultés de ce blog

Soirée de lancement de la revue La Piscine le 27/10/2017

Lecture de mon texte "Il faut être sauvage", publié dans le numéro 2 de la revue la Piscine sur le thème "Incidences/coïncidences". 
Photo : Claire Musiol

C'était le vendredi 27 octobre 2017 à la librairie Sauramps Odysseum à Montpellier, nous fêtions le lancement du numéro 2 de la revue La Piscine en présence de 3 des 4 maîtres-nageurs (Louise Imagine, Philippe Castelneau, Christophe Sanchez... manquait Alain Mouton) à l'origine de cette très belle revue (une des plus belles où j'ai publié), de 6 auteurs (Raymond Alcovère, Daniel Frayssinet, Claire Musiol, Nat Yot, Françoise Renaud et moi-même) et de l'artiste Olivier Chevalier. Une bien belle soirée de lectures et d'échanges autour de la littérature, de l'art et de la vie... qui me donne envie de revenir bien vite à Montpellier (et d'y rester un peu plus longtemps)!!! Merci à tous pour votre accueil chaleureux, en particulier à Nathalie et ses deux chats.
Pour en savoir plus sur le sommair…

Atelier d'écriture à la librairie des Chartrons le 7 juin

J'aurai le plaisir d'animer un atelier d'écriture sur le thème de vacances le jeudi 7 juin de 19h à 21h à la librairie des Chartrons. 


Des grandes vacances de notre enfance, synonyme de liberté mais aussi parfois d'ennui, aux voyages organisés jusque dans les moindres détails ou au contraire complètement improvisés, en passant par le farniente, les vacances nous permettent-elles de ne rien faire ou de faire autre chose ? De quoi exactement nous mettons-nous en pause durant cette étrange parenthèse spatio-temporelle libérée des contraintes du quotidien ? Venez explorer de façon ludique le thème des vacances, à travers des propositions d'écriture faisant appel à votre imagination, vos souvenirs et vos émotions. Les participants sont invités (s'ils le souhaitent) à apporter des cartes postales et souvenirs de vacances.  Tarif : 15 euros les deux heures d'atelier. Nombre de place limité. Inscriptions auprès de la librairie des Chartrons, 17 Cours Saint Louis  lalib…

Photos de la soirée autour du numéro 2 de l'Ampoule à Olympique

Quelques photos de la soirée du 15 décembre 2017 à la librairie Olympique à Bordeaux pour le lancement du deuxième numéro papier de la revue l'Ampoule. Grand merci au libraire Jean-Paul Brussac, à tous les auteurs et illustrateurs et au public présent. Toutes les photos sont de Xavier de Bordeaux (merci à lui). 


 Jean-Paul Brussac installant les dessins de Maxime Derouen

Xavier de Bordeaux

Roland Goeller

Anne Escaffit

Maxime Derouen, puis Charlie Ambrose

Jean-Paul Brussac