Accéder au contenu principal

Journal de résidence d'écriture au Mans (deuxième période, semaine 1)

Pour cette première semaine de ma deuxième période de résidence au Mans, je retrouve mes habitudes, mes interlocuteurs privilégiés et mes repères dans la ville (la médiathèque, le supermarché, etc.), j'en profite aussi pour découvrir de nouveaux endroits, notamment des parcs.
Au programme de cette première semaine : écriture tôt le matin de mon projet sur Unica Zürn, écriture l'après-midi de nouvelles sur le thème de commande Rêves et Chimères... entre les deux, lecture attentive et concentrée (l'anglais n'est pas ma langue maternelle!) du livre d'Esra Plumer "Unica Zürn : art, writing and postwar surrealism".
Aucune rencontre publique cette semaine : la première aura lieu en milieu de semaine prochaine.
Mes sorties et découvertes culturelles de cette semaine :
- le spectacle "Conte de la neige noire" de Jean-Yves Picq au Théâtre Paul Scarron
- l'exposition "Portugal, un air de Saudade" avec les illustrations de Cyril Pedrosa extraites de son roman graphique "Portugal" (editions Dupuis) à la médiathèque Louis Aragon
- la découverte par hasard de l'installation d'un sablier géant dans le Jardin de Tessé, oeuvre monumentale du sculpteur Jean-Bernard Métais intitulé "Temps imparti éclipse". C'est une oeuvre à la fois poétique et sensuelle qui invite à s'arrêter, à regarder le sable couler et des montagnes de sable se former au sol.




- visite de la cathédrale Saint-Julien que je n'avais fait qu'admirer de l'extérieur lors de mon premier séjour en avril. Bien qu'étant athée, je dois confesser que j'ai été très impressionnée par les vitraux et la splendeur du choeur, intriguée aussi par la croix (Le Christ aux bras ouverts) de l'artiste contemporain Goudji.



Enfin j'ai fait un tour dans la Cité Plantagenêt : la vielle ville est toujours aussi belle et j'ai à nouveau fait quelques photos. 




Sinon, ce week-end c'est les 24 Heures du Mans mais comme vous le savez peut-être le sport ne m'intéresse pas, et encore moins le sport automobile...
Je tiens à remercier Camille de l'association La 25 ème Heure du Livre, Clara Hérin de la Mairie du Mans et la Compagnie du Théâtre de l'Ephémère pour leur accueil chaleureux !

Posts les plus consultés de ce blog

Soirée de lancement de la revue La Piscine le 27/10/2017

Lecture de mon texte "Il faut être sauvage", publié dans le numéro 2 de la revue la Piscine sur le thème "Incidences/coïncidences". 
Photo : Claire Musiol

C'était le vendredi 27 octobre 2017 à la librairie Sauramps Odysseum à Montpellier, nous fêtions le lancement du numéro 2 de la revue La Piscine en présence de 3 des 4 maîtres-nageurs (Louise Imagine, Philippe Castelneau, Christophe Sanchez... manquait Alain Mouton) à l'origine de cette très belle revue (une des plus belles où j'ai publié), de 6 auteurs (Raymond Alcovère, Daniel Frayssinet, Claire Musiol, Nat Yot, Françoise Renaud et moi-même) et de l'artiste Olivier Chevalier. Une bien belle soirée de lectures et d'échanges autour de la littérature, de l'art et de la vie... qui me donne envie de revenir bien vite à Montpellier (et d'y rester un peu plus longtemps)!!! Merci à tous pour votre accueil chaleureux, en particulier à Nathalie et ses deux chats.
Pour en savoir plus sur le sommair…

Photos de la soirée autour du numéro 2 de l'Ampoule à Olympique

Quelques photos de la soirée du 15 décembre 2017 à la librairie Olympique à Bordeaux pour le lancement du deuxième numéro papier de la revue l'Ampoule. Grand merci au libraire Jean-Paul Brussac, à tous les auteurs et illustrateurs et au public présent. Toutes les photos sont de Xavier de Bordeaux (merci à lui). 


 Jean-Paul Brussac installant les dessins de Maxime Derouen

Xavier de Bordeaux

Roland Goeller

Anne Escaffit

Maxime Derouen, puis Charlie Ambrose

Jean-Paul Brussac