Accéder au contenu principal

Journal d'une française en résidence d'écriture en Allemagne : troisième semaine

Troisième semaine à la Villa Clémentine... joli appartement sous les toits avec vue sur le parc d'un côté et vue sur une grande rue de l'autre, un lieu qui se mérite (72 marches et je refuse de prendre l'ascenseur). 
Une semaine pluvieuse qui a fait que je suis moins sortie... Je suis quand même allée voir la charmante bibliothèque municipale qui propose un bon rayon de littérature française en français... où Proust et Balzac côtoient Geneviève Brisac, Arnaud Cathrine ou Marie-Hélène Lafon (il y a aussi Marc Lévy, Guillaume Musso, Amélie Nothomb mais passons !). Etonnée de voir que des paniers en plastique comme au supermarché sont à disposition des usagers pour y mettre leurs livres, CD, DVD.
J'ai appris quelques mots en allemand en furetant dans les rayons enfants avec mon mini dictionnaire français/allemand : des mots comme animaux, cheval, sorcière ou pirate... c'est un début ! Sinon j'apprends aussi des mots en lisant sur les emballages d'aliments (je n'ai pas envie de manger n'importe quoi).  
Je marche toujours beaucoup dans les parcs, j'ai commencé à faire des photos sur les arbres qui commencent à changer de couleur avec l'automne. 


Sur le chemin entre le premier et le deuxième parc, tous les samedis sans exception depuis que je suis là, je croise une limousine et un couple de mariés avec un photographe à leur trousse qui les fait poser toujours aux mêmes endroits (dans le parc et dans le hall du casino qui est magnifique). Seule la couleur de la robe meringue change (blanc, vert, rose), sinon tout est pareil : déprimant ce manque d'originalité !


En ville, j'aime me promener au hasard des rues, j'entre dans les magasins, je regarde. Il y a parfois de jolies vitrines à admirer...
 

 Devanture de pharmacie


  Oeuvre de l'artiste contemporain Marcel Schiele, devant le Nassauischer Kunstverein (que je n'ai pas encore visité), à deux pas de la Villa Clémentine

Gare Centrale de Wiesbaden 

 La chanson française est bien représentée dans les boutiques de Wiesbaden !

Enfin, pour l'anecdote, vous auriez dû me voir dans le kiosque à journaux de la gare de Wiesbaden à feuilleter frénétiquement le dernier "Elle" comme si c'était Les Inrocks, Le magazine littéraire ou Le Matricule des Anges... comique ! mais j'étais tellement contente de trouver un magazine en français au milieu de centaines ou milliers de titres en allemand que je n'ai pas fait la fine bouche... bon je ne l'ai quand même pas acheté, j'ai juste lu les pages Littérature.  

Je crois souvent entendre des gens parler en français dehors... fausse alerte, c'est de l'allemand. Le mal du pays me guette je crois. 

Cette semaine j'ai écrit... 3 nouvelles, j'en ai terminé une commencée la semaine dernière et entamé une autre. J'ai retravaillé toutes les nouvelles qui me semblaient pas assez détaillées ou nécessitant une (re)mise en forme.



Cette semaine j'ai lu... "Adélia ou l'égarement" de Marlène Soreda (Exils)

La suite au prochain épisode (dimanche 27 septembre)

Posts les plus consultés de ce blog

Poèmes dans la revue Microbe

Très heureuse en ce début d'année 2017 d'être au sommaire du numéro 99 de la revue poétique Microbe qui explore pour son avant-dernier numéro le thème de la peau, d'autant que j'y suis en très bonne compagnie (Murièle Modély, Marlène Tissot, Cathy Garcia, Alissa Thor, etc.). 
Plus d'informations par là.

Deux poèmes dans le numéro 8 de la revue 17 secondes

C'est avec grand plaisir que je vois deux de mes poèmes publiés dans la revue 17 secondes, revue numérique mais dont il existe aussi une version papier (à paraître bientôt). Merci à Jérôme Pergolesi de m'accueillir pour la deuxième fois dans sa belle revue qu'on peut lire ici. 
Au sommaire de ce numéro : Rodolphe Houllé, Harry Szpilmann, Esther Salmona, Jacques Pierre, Flora Botta, Marie-Paule Bargès, Colette Daviles-Estinès, Rita Renoir, Roselyne Sibille, Karim Cornail, François Teyssandier, Thierry Radière, Philippe Agostini, Márcia Marques-Rambourg, Joelle Petillot, Esther Salmona, Adeline Duong, Sandrine Waronski, Nicholas Petiot, Clara Bouhier, Adèle Nègre, Florian Tomasini, Guillaume Dreidemie, Jean-Charles Paillet, Odile Robinot, Pierre Rosin, Corinne Colet, Daniel Birnbaum, Jérôme Pergolesi, Estelle Boullier, Aline Angoustures, Sophie Nicol, Brigitte Giraud, Agnès Cognée, Olivia Del Proposto, Erick Jonquière, Olivier Cousin, Fabrice Marzuolo, Arthur Catheri…

Quatre, poème de soutien à la famille Karasani

"Quatre" : un poème écrit en soutien à la famille Karasani, famille d'origine albanaise résidant à Saint-Aubin-du-Cormier en Bretagne depuis 2015, en très bonne voie d'intégration et malgré cela menacée d'expulsion. Chacun peut poster un poème en soutien sur la page de l'évènement Fb "100 poèmes en soutien à la famille Karasani". Toutes les infos sur la page Facebook ici.
Quatre



Quatre de plus
Quatre de moins
Qu'est-ce que ça change ?
Rien
Tout
Quatre personnes
Quatre sourires
Quatre mondes
De joies
De douleurs
De rêves
D'espoirs
Quatre sensibilités
Une famille en lutte
Pour une vie meilleure
Pour une vie digne
Travailler
Se rendre utile
Aller à l'école
Avoir des amis
Construire une vie
Ici
Juste là
Dans ce coin de Bretagne
Où l'accueil n'est pas
Un vain mot




Marianne Desroziers