Accéder au contenu principal

Journal de résidence d'écriture au Mans (première période, semaine 3)

Une troisième semaine de résidence se termine. Elle fut riche en rencontres et sorties.



Samedi 16 et dimanche 17 j'ai assisté, au Forum Philo au Palais des Congrès et de la Culture du Mans. Ce fut l'occasion d'écouter le samedi les écrivains Alice Zeniter et Emilie de Turkheim sur le thème du pouvoir de la fiction ainsi que le philosophe Matthieu Potte-Bonneville qui utilise de façon très intelligente les séries télé et en particulier "Game of thrones" pour explorer le thème du pouvoir et proposer des passerelles avec l'époque contemporaine. Le dimanche, j'avoue avoir été très impressionnée par Christiane Taubira qui était l'invitée du grand entretien de clôture du forum. Interviewée par l'excellent Jean Birnbaum, elle s'est montrée drôle, très au fait des dossiers, inquiète mais optimiste... et animée de belles valeurs de la gauche.



Après deux jours sans écrire, je me suis remise au travail lundi.



Mardi en fin d'après-midi, une rencontre était organisée à la médiathèque Louis Aragon pour présenter aux bibliothécaires et au public le principe de cette résidence d'écriture – puisque je suis la première auteure en résidence au Mans – et pour présenter mon parcours et mon travail d'écriture. Les échanges furent riches et sympathiques. J'ai pu y nouer un premier contact avec la documentaliste d'un lycée agricole où j'interviendrai en octobre et définir avec les bibliothécaires et la directrice de la médiathèque un thème pour l'atelier d'écriture que j'animerai en juillet à la médiathèque.



Mercredi après-midi, une autre rencontre était organisée au C.C.A.S. du Mans autour de mon livre "L'enfance crue" durant laquelle j'ai lu un long extrait. Une douzaine de personnes étaient présentes et durant plus de deux heures, nous avons échangé autour de ma petite héroïne Ligie, de l'écriture, du rêve et des chimères (thème de la commande de résidence) et de beaucoup d'autres choses. Certains remarques m'ont étonnée, d'autres m'ont déroutée mais toutes étaient intéressantes et nous avons passé un bon moment. Ce fut aussi l'occasion de présenter l'atelier d'écriture que j'animerai en octobre avec le C.C.A.S.






Jeudi soir, j'ai eu la grande chance d'assister à la pièce de théâtre "Dom Juan" mise en scène par Jean-François Sivadier au Quinconces. Merci à la mairie m'avoir offert une invitation. J'ai passé une excellente soirée avec ce spectacle de 2h30 plein de fantaisie, de flamboyance, d'intelligence... et surtout de liberté (qui est la seule valeur à laquelle croit Don Juan). J'ai adoré que Don Juan lise un extrait de "La philosophie dans le boudoir" de Sade et qu'il chante "Sexual Healing" de Marvin Gaye (j'avais envie de frapper dans mes mains en rythme)! 




Un vendredi plus calme, avec l'écriture comme chaque matin de mon projet sur Unica Zürn et l'après-midi le début d'une troisième nouvelle sur le thème "Rêves et Chimères".



Enfin, cette semaine, j'ai beaucoup emprunté de documentation sur Zürn, Bellmer et le surréalisme à la médiathèque Louis Aragon qui dispose d'un fonds très riche. Pour cela aussi je remercie la mairie qui m'a fourni une carte me permettant d'emprunter un maximum de documents.

Posts les plus consultés de ce blog

Soirée de lancement de la revue La Piscine le 27/10/2017

Lecture de mon texte "Il faut être sauvage", publié dans le numéro 2 de la revue la Piscine sur le thème "Incidences/coïncidences". 
Photo : Claire Musiol

C'était le vendredi 27 octobre 2017 à la librairie Sauramps Odysseum à Montpellier, nous fêtions le lancement du numéro 2 de la revue La Piscine en présence de 3 des 4 maîtres-nageurs (Louise Imagine, Philippe Castelneau, Christophe Sanchez... manquait Alain Mouton) à l'origine de cette très belle revue (une des plus belles où j'ai publié), de 6 auteurs (Raymond Alcovère, Daniel Frayssinet, Claire Musiol, Nat Yot, Françoise Renaud et moi-même) et de l'artiste Olivier Chevalier. Une bien belle soirée de lectures et d'échanges autour de la littérature, de l'art et de la vie... qui me donne envie de revenir bien vite à Montpellier (et d'y rester un peu plus longtemps)!!! Merci à tous pour votre accueil chaleureux, en particulier à Nathalie et ses deux chats.
Pour en savoir plus sur le sommair…

Un poème dans la revue Dissonances n° 34

Un de mes poèmes sera au sommaire du prochain numéro de la revue Dissonances à paraître en mai 2018.  Il s'agit du n° 34 sur le thème des traces, entièrement illustré par Armelle Le Dantec. Plus d'infos sur le site de la revue.